[FanFiction] L'épreuve du Temps

Postez ici toutes vos créations sur le thème de Maliki (ou pas)

[FanFiction] L'épreuve du Temps

Messagepar Healar le 30 Déc 2006, 19:41

[HRP : Quelques heures au fond de mon lit sans Internet et trop malade pour travailler ? Bon, je reprends mon activité d’écriture ! Pas facile d’intégrer les balises sur Word, mais je m’entraîne. J’espère que mon style un peu spécial vous plaira. Enjoy !]

L’éniripsa aux mains et aux ailes de sang se promenait à l’aveuglette dans les Landes de Sidimote, comme à son habitude lorsqu’elle voulait être seule et réfléchir, lorsqu’en un clin d’œil, elle disparût de la surface d’Amakna. Encore un coup des démons du temps*…
Lorsqu’elle rouvrit les yeux, quelle ne fût pas sa surprise de se trouver dans un monde noir qu’éclairait une immense horloge au centre de laquelle se trouvait un sablier dans lequel son double miniature était emprisonné…


Healar : Où… Où suis-je ? Se tournant vers l’horloge : Xélor ! Ca ne peut être qu’une manipulation de ce dieu perfide !

Xelor : Calmes-toi petite sotte ! Je viens de te tirer des pattes des démons du temps. Tu n’as rien à faire dans mon arène, tu y ficherais trop la pagaille, et ta disparition ne paraîtrait pas inaperçue. Dans ce genre de cas, je renvoie les aventuriers chez eux… Mais dans ton cas…

Healar : Dans mon cas quoi ?

Xélor : Tu es peu appréciée de mes sujets, semble-t-il… Ceux qui te connaissent veulent à peu près tous ta mort… Je te condamne donc à subit l’épreuve du Temps.

Healar : Blêmissant Et ça veut dire quoi, ça ?

Xélor : : Avec un grand rire sadique Tu dois payer pour le nombre de mes adorateurs que tu as massacré. Oh, la plupart d’entre eux étaient indignes de moi, certes, mais ils sont quand même mes adorateurs. Ecoutes bien les règles, je ne me répéterai pas. Tu ne vas pas bouger, seule la salle va se modifier selon tes souvenirs. Tu remonteras le temps avec eux, et tu devras déterminer si le souvenir que tu vois est bon ou mauvais. Attention, tu n’as qu’un temps limité par souvenir, et passé ce temps, je prendrai ça pour un « oui », et, de plus, un seul des souvenirs que tu verras sera le bon. Trompes-toi et tu seras condamnée à revivre ta vie incomplète pour l’éternité.


L’éniripsa fait mine de protester, mais le décor déjà se change. Elle se trouve désormais dans une taverne où s’achève une bagarre amicale. Un sacrieur bleuté portant un chapeau en forme de pandawa blanc s’approche d’elle et commence à lui parler :

Ynn ? : Tu te bats bien.

Healar : Merci, on fait une bonne équipe de bouwwins tous les deux !

Ynn ? : Effectivement. Un peu de bière ?

L’éniripsa acquiesce de la tête, scrutant chaque détail : nombre d’invités correct, quantité de bière correcte, ambiance identique… Ah, voilà le détail…

Healar : J’ai trouvé l’erreur. A cette fête-ci, le vrai Ynn portait un chapeau champignon, je me rappelle avoir eu envie d’appuyer dessus tellement je trouvais ça amusant !


Le décor change, les personnages aussi. Désormais, c’est dans une grotte que se situe l’action, qui constitue à un déshabillage mutuel entre l’entre l’éniripsa et un grand iop…

Zonart ? : Ces lèvres sont pour moi… Ce corps aussi… Retires moi donc tout ça… Je vais le faire, je brûle d’impatience !
Par Iop, je ne me lasse de te voir nue… Quel magnifique nombril… Retirons le dessous maintenant… La mini jupe et… Attends… Depuis quand tu portes des dagues ?**

A peine avait-il fini sa question qu’une d’elles lui était passé dans le ventre.

Zonart ? : Respiration difficile et irrégulière Mais… Pourquoi … ? Je t’aime, moi…

Healar : Froidement Iop stupide. Je n’ai pas oublié ni ta trahison ni ta désertion, pas plus que je n’oublie que la seule chose qui t’intéresse chez moi c’est d’y prendre ton plaisir !

A ces mots, elle égorge le iop, dont l’âme s’envole bientôt. Elle se rhabille et sort, léchant ses dagues avec gourmandise. Dehors l’attend un éniripsa dont la tête est ornée d’une énorme goyave…

Vitou ? : Je comprends mieux pourquoi tu as insisté pour qu’il laisse toutes ses affaires à l’entrée. En tout cas, ne comptes pas sur moi pour répondre à tes avances si tu m’en fais ! Pas mal le coup des dagues, en passant.

Healar : C’est un salaud, je le retrouverai lorsqu’il se sera réincarné, et je le retuerai, non pas avec ces dagues, mais bel et bien à la baguette.

Vitou ? : Minimiaou serait contente de voir que tu prends soin de ses dagues.

Healar : En effet. Tique sur un détail. Attends… Je t’ai parlé de Mini, à toi ?


Encore un changement de décor… Cette fois-ci, la scène se passe dans une maison Astrubienne.

Sebaseb ? : Désignant Healar et Minikao, affalés sur la table Désolé Lou, mais ces deux-la ont déjà tout bu !

Loussy ? : Roooh vous abusez vous deux ! On va faire comment maintenant ?

Estercat ? : Pas grave, j’ai plein de glouto-rhum ! Tout en en servant à tout le monde, y compris à elle-même Tiens, voilà ton verre, Heal’, bois le lentement, ce n’est pas du sang, le rhum ne coagule pas ! Santé !

Healar Levant le coude Santé ! Mais, à moins que l’alcool n’ait embrouillé mon esprit, je n’avais vu Ester boire autre chose que du lailait…


A ces mots, le décor change à nouveau. De nouveau dans une taverne, l’éniripsa court après un féca tout vêtu de bleu et de vert, et, malgré que celui-ci court bien plus vite, finit par le coincer dans un coin et le vaincre à coups de baguette, sous le regard amusé de Loussy et ses amis. Le féca se relève, un peu vexé…

Djory ? : D’un ton boudeur Tu triches, tu as été équipée par Loussy, je suis sûr que c’est grâce à elle que tu as gagné.

Loussy ? : Il faut dire que je lui ai fait une superbe Balgourde, à ma puce. Et puis elle tape super fort !

Healar : Souriant de toutes ses dents et exhibant l’arme mentionnée précédemment En effet ! Un peu capricieuse, mais efficace. Prise d’un doute Mais dites-moi … C’est en sortant de cette réunion que je suis allée obtenir l’ambre sombre nécessaire à cette arme… Comment se trouve-t-elle entre mes mains ?

Xélor : Une futée hein ? Ces souvenirs sont trop récents… Passons à autre chose.


En pleine campagne astrubienne, on retrouve notre éniripsa, toujours aussi jeune, mais semblant beaucoup moins puissante, en compagnie d’un cra ressemblant à un kwak du vent, et à un sadida en panoplie de l’abraknyde. Ils semblent se délecter des percepteurs massacrés et ceux à venir…

Alvin ? : C’est simple, depuis que t’as fait forgemager ta baguette, Heal’, on a du massacrer une centaines de percepteurs, et ça doit faire 3 jours que tu l’as !

Cyclos ? : Riant joyeusement Ca n’a rien de désagréable, soit dit en passant. C’est aussi un bon entraînement !

Healar : D’un ton très calme Désolée les gars, je ne marche pas. Xélor devrait savoir que le pauvre Alvin n’a jamais réussit à réunir la tenue abraknyde à cette époque ! C’est limite trop simple là…


Un autre retour dans le temps. Elle se trouve désormais dans un KeK presque vide, à l’exception d’une certaine sculpteuse de baguettes, portant la coiffe de kitsou qui a fait sa réputation. D’un air satisfait, elle tend le résultat de son travail à l’éniripsa aux mains de sang

Loussy ? : Tiens ma louloute. Tout ce que je veux c’est un grand sourire ! Même si j’accepte de grand cœur tout ton stock de runes, ma foi fort impressionnant !

Healar : Les Ouginaks sont généreux en runes. Elle est magnifique cette baguette… Dommage que tout ceci soit faux.

Loussy ? : D’un ton froid qui ne lui est pas habituel Comment ça ?

Healar : Il a des bons détails… Personne au KeK… Bonne baguette, forgemagée comme la vraie, avec les mêmes mots et le même cadeau… Seulement voilà, en ce temps-là tu étais en panoplie du bouftou, tout comme moi ! Et c’est bien la seule époque où nous nous ressemblions.


Le décor se modifie à peine, et Healar se trouve maintenant devant une Loussy souriante en panoplie bouftou, toujours au même endroit.

Loussy ? : Bravo ma puce, t’as réussit l’épreuve du Temps. Tiens, prends ta baguette, et quand tu sortiras du KeK tu retourneras d’où tu es venue.

Healar : Sans faire un seul mouvement Perdu. Il manque un petit détail : jamais je n’ai fait faire un seul travail au KeK, et jamais je n’en ferai faire un.


La scène change à nouveau, et c’est une Healar sans armure ni panoplie que l’on retrouve en train de courir après des tofus en les arrosant de flammes, sous le regard hilare d’un énorme sadida.

Healar : Dépitée J’ai pas réussi à en capturer un vivant… Ils sont tous carbonisés maintenant !

Alvin ? : Eclatant de rire Ce n’était qu’un défi ! Je ne savais pas que les éniripsas sortaient de leur école en maîtrisant la flamiche et la baguette…

Healar : Souriante Oui, ça c’est passé exactement comme ça, notre rencontre. Même qu’après tu m’as soupçonné de tricher, oui, tout est juste, jusqu’aux mots ! Ceci est le souvenir exact.


Le décor disparaît dans un bruit de sablier brisé, et l’éniripsa réapparaît en plein Sidimote. Rien ne semble avoir bougé depuis son départ, comme si le temps avait été arrêté.

Healar : Il n’y pas là la moitié de mon existence… Xélor en garderait-il un bout pour notre prochaine rencontre ?


[HRP :
- * : Voir l’histoire de Dofus-Arena
** : C’est vraiment arrivé, comme les autres souvenirs d’ailleurs.
Ah, pourquoi une histoire sur moi ? Parce que cette idée d'épreuve du temps, je l'avais dans la tête depuis un moment, et puis ya que ma propre histoire que je connais parfaitement, à peu près, à quelques détails près ]
:D
Vous vous moquez de moi parce que je ne suis pas comme vous, mais moi je ris de vous car vous êtes tous pareils !
Healar
Artisan
 
Message(s) : 119
Inscrit le : 16 Déc 2006, 18:41
Localisation : A droite à gauche, une énie, ça manque pas d'énergie !

Messagepar Djory le 31 Déc 2006, 16:02

Et la suite alors?

Puis c'est pas vrai, je boude pas quand je perds! :evil: *part en claquant la porte*
Etes vous fou ? Non ! Juste MAD !
Image
Avatar de l’utilisateur
Djory
Administrateur - Artillerie lourde
 
Message(s) : 2190
Inscrit le : 29 Avr 2006, 12:16
Localisation : Au kek

Messagepar Fourchaise le 02 Jan 2007, 06:38

J'apprecie beaucoup tes recits Heal'. J'en redemande :wink: Et puis ca m'a donne envie de recommencer les miens :D
-Et si je te te demande en plus des cacahuètes, le costume bleu là qu'est joli et que j'te paie plus tard, tu vas pas me dire que c'est possible?
-CI possible, ci possible!
Image
Avatar de l’utilisateur
Fourchaise
Sale riche
 
Message(s) : 971
Inscrit le : 02 Mai 2006, 00:22
Localisation : A la bibliothèque, en train de lire ses parchos


Retour vers Realisation et Fanarts

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron